Stratégie Poker | Stratégie poker debutant

Stratégie poker - optez pour le style large agressif dans les blindes

Imprimer
Partager

Alors que le vol de blindes est devenu quasi systématique au Texas Hold’Em autant en cash game qu’en tournoi, les positions de « resteal » (vol d’une relance susceptible d’être effectuée par une main marginale par une sur relance) ont évolué. Il convient désormais d’élargir considérablement sa gamme de mains (hand range) dans les blindes et de la jouer de manière agressive afin de contrer les nombreuses tentatives de vol de blindes émanant des positions tardives (cut-off et bouton). Les bénéfices d’une telle pratique permettent de remporter une multitude de petits coups dans une position dans laquelle à priori nous sommes la plupart du temps destinés à jeter nos mains et à augmenter ainsi nos gains de manière considérable sur le long terme.

Avantages du style  large agressif dans les blindes

En cash game, le joueur de poker lambda perd généralement de l’argent lorsqu’il est situé dans les blindes (small blind, big blind et également position UTG) et en gagne beaucoup lorsqu’il se situe en fin de parole. Avoir la position sur ses adversaires et agir en dernier après avoir pris connaissance des actions des autres confère un avantage stratégique indéniable preflop et postflop. A l’opposé, jouer depuis les blindes s’avère bien plus délicat. Cela est d’abord coûteux, puisque nous sommes contraints à un investissement obligatoire quelque soient les cartes que nous recevons. Ensuite, ces mises obligatoires, souvent attaquées par des joueurs situés en fin de parole, devront être défendues et définir sa propre range de call ou de relance face à une relance du bouton ou du cut-off peut être aussi difficile que l’estimation de la range adverse. A cela s’ajoute le fait que nous nous retrouvons hors position dans l’éventualité où le coup se poursuit postflop, soit, pour parler vrai, à la merci de notre adversaire.

Ce désavantage positionnel postflop incite souvent à une prudence trop exagérée qui conduit à jeter des mains spéculatives, notamment en vertu du Gap Concept , et a ainsi abandonner nos blindes à l’adversaire sans réellement les défendre.

Et nous entendons par défendre non pas payer une relance émanant du CO (cut-off) ou du bouton, ce qui est souvent une véritable hérésie, mais sur relancer la relance adversaire et ce, sans réellement se soucier de la force de notre propre main.

Exploiter sa fold equity

Sur une table 6-max, une ouverture du CO ou du bouton sera souvent effectuée avec une main spéculative comprenant des As faibles (Ax, broadway, connecteurs assortis etc…). Il devient donc aisé de sur relancer avec n’importe qu’elle main pour prendre le pot préflop. Le but de la manœuvre revient à s’octroyer de la fold equity en représentant une main ou une range supérieure à celle de son adversaire. Dans cette condition, s’octroyer de la Fold Equity devient possible grâce à notre position. Un 3bet des blindes sera généralement perçu comme un signe d’une grande force puisque notre adversaire déduira que nous ne sommes finalement enclin qu’à jouer un gros pot postflop qu’en étant solidement armé.

Il devient donc possible de sur relancer de la small et de la big blind avec une gamme de mains encore plus large que celle avec laquelle nous allons ouvrir les pots du CO ou du bouton. La sur relance devrait d’ailleurs être automatique, (à moins d’être face à un joueur serré)

avec la moindre pocket pair, tous les As {A-}, KQ, J10s, QJs etc...

Gagner des positions de vol

Il va de soit que notre pourcentage de relance et de sur relance des blindes va considérablement augmenter et que certains adversaires vont certainement mettre à jour votre style de jeu. Le resteal des blindes doit donc être utilisé avec parcimonie mais rien ne vous empêche de tenter un resteal lors de la même orbite de la small blind et la big blind par exemple. En admettant qu’un premier resteal de la small blind soit efficace, vous pouvez utiliser alors l’argent gagné et l’investir dans un nouveau resteal de la big blind.

Pratiquer un style large agressif des blindes permet de gagner 4 positions de steal : le cut-off, le bouton, la small blin et la big blind et d’augmenter ainsi ses profits.
Ce style large-agressif pourra être beaucoup exploité sur des tables à la dynamique serré. Sur des tables larges, votre 3bet des blindes sera souvent payé mais vous aurez souvent la possibilité de remporter le pot même avec un As mal kické ou un Roi mal kické.

Pratiquez avec parcimonie

Pratiquez le resteal des blindes lors de vos sessions de jeu, évaluez les bénéfices ou désavantages que cette pratique peut vous apporter sur un échantillon de mains assez important et faites ensuite les ajustements nécessaires.

Posséder un tracker vous permettra de bien cibler les joueur contre lesquels tenter un resteal des blindes. Vous pourrez notamment prêter attention aux statistiques suivantes : « attempt to steal blind». Plus le pourcentage de cette stat est élevé, plus votre adversaire sera large en late position et plus vous pourrez ouvrir votre gamme de main pour sur relancer des blindes et gagner le pot préflop.

Télécharger poker83.fr

Téléchargez poker83.fr

et recevez gratuitement 20€ de bonus immédiat et un bonus de bienvenue de 100% jusqu'à 1.000€ de dépôt.