Stratégie Poker | Stratégie poker debutant

Stratégie poker - avoir une gestion de bankroll adéquate en cash game pot limit omaha

Imprimer
Partager

Le Pot Limit Omaha présente beaucoup d’atouts de séduction pour les joueurs de cash game de No Limit Hold’em. Ce format de jeu est en premier lieu plus lucratif, engendre plus d’action aux tables et permet de s’évader du style de jeu serré, et souvent ennuyeux, requis pour gagner en NLHE. Il permet également d’évoluer sur un terrain où le niveau des joueurs est bien moins élevé qu’en NLHE et pratiquer des tables plus faciles permet indéniablement de maximiser ses profits. Si la perspective de passer du NLHE au PLO est très attractive, le joueur de hold’em qui souhaite s’y aventurer devra procéder à quelques ajustements, à commencer par la gestion de bankroll.

Un BRM (bankroll management) plus draconien qu’en NLHE

Avec quatre cartes privatives en main, le pot limit omaha devient de toute évidence un peu plus complexe que le no limit hold’em. La structure de mise « pot limit » qui limite les mises à la hauteur du pot incite les joueurs à voir beaucoup de flop. Il est donc difficile de provoquer des têtes à têtes afin de protéger de belles mains de départ pré-flop. Les écarts entre les mains fortes et les mains faibles préflop sont minimes, les équités étant très proches les unes des autres. Sur le flop, une main de premier choix comme un brelan max peine à rivaliser avec des mains

de départ spéculatives qui se retrouveront souvent en situation de tirage.
Avec {A-Hearts}{A-Spades}{Q-Diamonds}{10-Clubs} et un brelan max sur le flop {A-Diamonds}{9-Clubs}{10-Clubs}, vous vous retrouvez en coin flip contre {3-Diamonds}{6-Hearts}{7-Clubs}{8-Diamonds}.
La règle des 50 cavesLa variance est donc beaucoup plus élevée en PLO qu’en NLHE. Pour éviter de vous retrouver rapidement « broke », si vous débutez en cash game PLO, il est conseillé d’avoir dans votre fond de roulement une réserve de 50 buy-in alors qu’en NLHE, vous pouvez débuter avec une bankroll de seulement 20 caves. 
Si vous jouez sur des tables de 0.05€/0.10€, votre bankroll devrait être de 500€ pour que vous puissiez jouer de manière fort confortable et encaisser les périodes de downswings auxquelles vous serez forcément confronté.
Monter de limites 
Pour monter à la limite supérieure, vous devrez attendre d’avoir une réserve de 50 buy-ins. Ainsi, vous ne devrez pas vous aventurer sur des tables à 0.10€/0.20€ avant de vous être constitué une bankroll de 1.000€.
Si en jouant à des tables à 0.05€/0.10€, votre bankroll de départ devait chuter de 500€ à 250€, vous devriez descendre de limite et jouer sur des tables à 0.02€/0.05€.

Télécharger Everestpoker.fr

Téléchargez Everest Poker sur Pokerworks  et bénéficiez automatiquement d'un bonus de 1.000€ quelque soit le montant de votre premier dépôt.