Stratégie Poker | Stratégie poker debutant

Ajustements stratégiques pour réussir son passage du No Limit Hold'Em au Pot Limit Omaha

Imprimer
Partager

Les joueurs de Texas Hold’Em qui souhaite effectuer leur début en Pot Limit Omaha sont souvent déroutés par les exigences stratégiques de cette nouvelle variante. Confrontés à un nouvel univers dans lequel toutes les règles et croyances n’ont plus lieu d’être, le joueur doit s’adapter et se débarrasser de tous les réflexes et mécanismes hérités du No Limlit Hold’Em. Cet article vous permettra de procéder aux principaux ajustements stratégiques qui vous permettront de gagner rapidement aux tables.

Fragilité des grosses paires servie

Si le joueur de Texas Hold’Em chérie particulièrement les mains prémiums, à savoir les grosses paires servie comme As AS ou Roi Roi, le joueur de Pot Limit Omaha devra faire preuve d’une grande prudence avec celles ci.

Au Texas Hold’Em, AA et KK vous permettront de gagner 80% du temps contre un joueur doté d’une paire inférieure. Contre AK et AQ, les As remporteront la bataille 92% du temps, les Rois, plus de 70% du temps. Cette nette domination statistique implique qu’une relance et une sur relance préflop se justifie à 100% du temps avec ces deux « premiums » pour protection de la main et pour dégager le plus de valeur possible.

En Omaha, les choses sont complètement différentes. L’équité des paires d’As et de Rois servies chutent vertigineusement. Ainsi AA-xx se retrouve avec seulement 49% d’équité préflop contre une main connectée et assortie de type {2-Hearts}{3-Hearts}{4-Clubs}{5-Clubs}.

Alors qu’un joueur de Texas Hold’Em abandonnera rarement une paire d’As servie postflop, le joueur de PLO sera bien plus souvent enclin à jeter la sienne dès le flop.

Les As et les Rois sont pourtant des mains trés fortes au PLO mais ne demeurent jouable et ne conservent leur toute puissance que si vous parvenez à investir au moins la moitié de votre tapis avant le flop. Et vous ne serez que rarement confrontez à la situation où vous pourrez investir 50 grosses blindes avant le flop dans une partie de cash game, à moins que le pot n’ait été sur relancé plusieurs fois.

Si vous jouez des mains de départ constituées par AA ou KK mais dénuées de cartes d’accompagnement hautes, assorties et connectées, votre objectif sera de trouver un brelan au flop. Le cas échéant, vous devrez généralement jeter votre main et encore, même en possession du brelan max, votre équité pourrait bien être inférieure à celle d’un adversaire détenant un gros tirage quinte par les deux bouts + couleur.

Privilégiez les cartes connectées et assorties

Au Texas Hold’Em, les joueurs sur estiment souvent la puissance des mains assorties comme les connecteurs de type {6-Hearts}{7-Hearts} ou les broadway de type {Q-Clubs}{10-Clubs} ou {A-Spades}{J-Spades}. En NLHE, trouver une top pair avec broadway dans un pot relancé peut occasionner de lourdes pertes car la paire sera souvent dominé par une over pair (AJ vs QQ sur board J95). Le joueur trouvera souvent un tirage couleur ou suite qui l’incitera à investir au flop de l’argent avec une équité avoisinant seulement les 30%.
En PLO, les mains assorties et connectées prennent beaucoup plus de valeur.

Même une main spéculative comme {9-Hearts}{7-Hearts}{5-Spades}{3-Spades} se retrouve avec 49% d’équité contre {A-Diamonds}{A-Spades}{8-Clubs}{2-Hearts} préflop et de 45% contre {A-Spades}{A-Diamonds}{K-Hearts}{K-Clubs}. Avec quatre cartes privatives pouvant se connecter avec trois cartes communes, les combinaisons que vous pourrez trouver sur le flop sont six plus importantes qu’au NLHE. Il est donc essentiel de privilégier les combinaisons riches en jouant des mains constituées de cartes assorties et connectées du type {Q-Hearts}{J-Hearts}{10-Spades}{9-Spades} afin de tirer un maximum d’outs possibles sur le flop.

Il est tout aussi essentiel de bien accompagner ses grosses paires servie par deux cartes connectées et assorties comme {A-Spades}{A-Diamonds}{K-Diamonds}{Q-Spades}. Votre over paire, très fragilisée sur le flop dans des multi-way pots doit pouvoir compter sur des outs supplémentaires pour espérer remporter le pot.

Exemple 1:

{A-Spades}{A-Diamonds}{K-Diamonds}{Q-Spades} vs {9-Hearts}{7-Hearts}{5-Diamonds}{3-Diamonds} sur un flop {9-Spades}{7-Spades}{4-Diamonds}. Vous disposez de 9 outs pour améliorer en couleur max et de deux outs pour toucher un brelan d’as. Malgré le fait que vous soyez perdant sur le flop, l’équité de votre main est de 51%.

Exemple 2 :

{A-Spades}{A-Diamonds}{K-Diamonds}{Q-Spades} vs

{9-Hearts}{7-Hearts}{5-Diamonds}{3-Diamonds}

sur un flop {10-Hearts}{J-Hearts}{8-Clubs}. Malgré le fait que vous soyez battu par la quinte floppée de votre adversaire, votre équité est de 66.5% car vous pouvez encore tirer une quinte supérieure et une couleur max.

L’Omaha, un jeu post flop

Contrairement au NLHE qui favorise les grandes confrontations à tapis préflop et justifie la plupart du temps une grosse relance hors position avec des mains premiums, le PLO est un jeu qui se joue post flop, à partir du moment où même les mains de départ les plus fortes ne dominent que faiblement n’importe quelle combinaison de cartes, même les plus spéculatives, chez les opposants. L’équilibre des forces préflop incite donc à bien doser l’agression préflop afin de trouver des combinaisons gagnantes postflop et des tirages qui offrent de nombreux d’outs d’amélioration vers le jeu max.

La structure de mises pot limit, qui limite le montant des relances préflop au montant du pot, ne permet généralement pas de protéger de grosses paires servies, c’est la raison pour laquelle des mains de départs connectées et assorties prennent beaucoup de valeurs face à de grosses paires mal accompagnées.

Main faites contre main à tirage

Si au NLHE une main faite se retrouve en position de gros favoris contre une main à tirage au flop, il n’en est rien au PLO.

{A-Diamonds}{A-Spades}{2-Diamonds}{4-Spades} n’a que 26.22% d’équité sur un flop {7-Hearts}{8-Hearts}{5-Clubs} contre {9-Clubs}{10-Clubs}{J-Hearts}{Q-Hearts}.
Avec un brelan floppé sur un board {7-Hearts}{8-Hearts}{A-Clubs} contre {9-Clubs}{10-Clubs}{J-Hearts}{Q-Hearts}, votre équité n’est que de 57%.

Sur un flop encore mieux connecté de typer {A-Clubs}{Q-Hearts}{J-Hearts}, {A-Diamonds}{A-Spades}{2-Diamonds}{4-Spades} n’a que 32% de chance de gagner le coup avec un brelan max contre un wrap (tirage couleur max + quinte par les deux bouts) avec {A-Hearts}{K-Hearts}{10-Clubs}{9-Clubs}