Cookies on the PokerWorks Website

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you continue without changing your settings, we'll assume that you are happy to receive all cookies on the PokerWorks website. However, if you would like to, you can change your cookie settings at any time.

Continue using cookies

News | Tournois de Poker Live | WPT

WPT Amnéville - le poker français à nouveau ridiculisé à la bulle du tournoi

Partager

Un incroyable scandale s’est produit lors du Day 2 du WPT Amnéville qui se déroule au sein du Seven Casino du 2 au 6 novembre 2010. L’équipe de direction du tournoi, dirigée par Samy Torbey, a en effet négligé complètement la gestion de la bulle. Un manquement qui a provoqué une grande confusion sur le « floor », influant les prises de décisions stratégiques des joueurs qui sont souvent capitales

dans cette phase o combien capitale du tournoi. Ce nouveau scandale qui intervient

Résumé des faits

Il est environ 1h45 du matin lorsque le joueur Daniel Schlosberg, short stack, tente un move en envoyant son tapis préflop avec K-Q. A ce moment là, le tableau de gestion du tournoi indique que 57 joueurs sont encore en lice dans la compétition. Le jeu main par main, qui intervient au moment de la bulle, n’a ni débuté, ni été annoncé.

Schlosberg voit son tapis être payé par un adversaire armé d’un meilleur jeu. Schlosberg perd le coup et doit s’incliner avant de tomber des nues lorsqu’il apprend de la direction du tournoi qu’il est officiellement le « Bubble Boy » du WPT Amnéville suite à son élimination à la 55eme place.
La confusion et l’incompréhension règnent partout sur le floor avant que les joueurs réalisent que le tableau n’a pas été mis à jour alors que deux joueurs ont été éliminés dans la discrétion la plus totale. Schlosberg explose, comme le rapporte le coverage du blog winamax.fr " Je n'aurais jamais fait tapis si je savais qu'il n'y avait plus qu'un joueur à faire sauter ! "

L’énorme erreur commise par l’équipe de direction du tournoi prive Schlosberg d’un bénéfice de 3,626€, les joueurs du WPT Amnéville se voyant garantir un gain minimum de 7,216€, et jette surtout à nouveau un grand discrédit sur la capacité des français à gérer l’organisation d’un tournoi de poker live majeur après le précédent scandale qui avait éclatait dans un tournoi Side Event du Partouche Poker Tour Saison III.

L’équipe de direction du WPT Amnéville a simplement présenté ses plus plates excuses auprès des joueurs et des journalistes et la compétition a ensuite repris son cours normal.

Le chipleader est une fille

C’est une joueuse qui vire en tête du leaderboard à l’issue du Day2. La « chipleader »
Nesrin Kourdourli, qui porte les couleurs de la room ACF Poker, s’est construit un tapis de 957,000 et trône en pôle position devant Tyler Cornel (769,000), Ilan Boujenah (743,000), Jean-Paul Pasqualini (708,000) et Fabrice Touil (666,000). La plupart des favoris ont été éjectés du tournoi au cours de la journée du 4 novembre 2010.

Ronan « Ronando » Collet de la team Weakners.com se faisait salement exécuter sur un 4bet light du pro Partouche Julien « Nori » Labussière. Collet suivait à hauteur de son tapis la sur relance adversaire avec AK, « Nori » armé de 910 trouvait son 9 sur la river.

Nicolas Lévi ne sera jamais parvenu à décoller dans ce day 2 et finira par jouer une confrontation son tournoi à tapis avec un {A-Clubs}{4-Clubs} contre la paire de Dames servie victorieuse de Thierry Lopes.
Julien Labussière quittait également le tournoi. D’abord décimé par un amer set-up avec un brelan qui se transforme en couleur et qui perd finalement contre un full, « Nori » envoyait son tapis préflop avec {A-Spades}{Q-Spades} et se faisait trucider par le {A-Clubs}{K-Clubs} adverse.

Basile « Basou » Yaiche, la nouvelle recrue d’Eurosport Poker se voyait décimé de la moitié de son stack sur un 4bet all-in avec K-Q qui se heurtait à une paire d’As servie. Il rejoignait le rail en étant éliminé avec {A-Diamonds}{9-Diamonds} contre {A-Spades}{K-Hearts}.

Antoine Saout, qui n’a pas souhaité prolonger son contrat avec EverestPoker.fr, était également éliminé en 50eme position avec une paire de Dames qui trouve une paire d’As servie en face.
Nicolas Dervaux a quant à lui un bad beat sévère après avoir poussé ses 50,000 derniers jetons avec une paire de Rois servie contre un adversaire muni d’une paire servie de 5 qui trouvait une quinte miraculeuse sur le board {2-Diamonds}{3-Spades}{4-Hearts}{6-Spades}.

48 joueurs débuteront le Day 3 et tenteront de gagner une place en table finale qui se déroulera le samedi 6 novembre 2010.

Qualifiez vous pour le WPT Grand Prix de Paris dans la promotion « Gladiateur » de PartyPoker.fr

Party Poker.fr, 30€ offerts

Téléchargez PartyPoker.fr sur Pokerworks en utilisation notre lien de téléchargement vous permettra de recevoir gratuitement un bonus immédiat de 30€ sans avoir à faire le moindre dépôt. Utilisez le code bonus 2FRPW30 lors de votre inscription et remplissez le formulaire disponible en cliquant sur ce lien .